Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NAGUIGNOL

Hey Manu, tu descends ?

17 Août 2017 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #dcdl, #politique, #fables

Hey Manu, tu descends ?

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Le Manu, tranquilou, est venu en plein mois d’août

Côtoyer un jeune, Mika, sans oublier la dédicace

Le maillot du club, floqué Bertrand Renard, la classe

Laminer l’adversaire sans toper, avec un sourire si doux.

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Le 2e est JPP que tout le milieu connait

Des crèmes de joueurs comme on en fait plus

Amitié, nostalgie, sourires, tout ça m’a bien plu

Au-delà de ce duel fratricide entre caïds lyonnais.

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

En fin de semaine, un artiste est choisi comme apôtre

Pas seulement jongler mais pour faire son cirque

Le club des 5 n’est pas gage de talent, bande de comiques !

Vincent mit là l’âne dans un pré et s’en vint dans l’autre.

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Une grosse pointure arrive tout droit de Cholet

Pascal le grand frère d’armes se loupe en calculant

Sans sortir le mouchoir, s’avérant au duel plus lent

La fougue, la jeunesse, le talent permettent de s’envoler.   

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Pour contrarier l’élu le jour de l’Assomption

La prod en appelle désormais à cinq Dominique

Jeux de mots, anagrammes et même mimiques

Mi-août, journée du chat, rien ne freine l’ascension.

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Descendu d’en haut de France, le grand Sergio a la côte

Ni harmonica ni poncho, mais barbe et tignasse légendaires

Le regard est perçant, les duels vont assurément lui plaire

Bip bip abdique en calcul, « Jésus » reprend le rôle du coyote.

Hey Manu, tu descends ?

Et pour quoi faire ?

Bah, c’est ton destin !

Applaudir les cascades de Bébel, rêver l’antan de Marcel

Jogger sur la corniche Kennedy, rester jeune, beau et seigneur

Féliciter les diplômés, qui finiront plus footeux qu’ingénieurs

Les vacances de Manu sont méritées, bienvenue à Marseille !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Après les commentaires sportifs, tu mets mon parcours en chanson, mon autre domaine de prédilection... Pouikou, Pouiiiiikou !<br /> <br /> Merci !
Répondre
N
en l'occurrence ici c'est... NAGUIGNOL :D !!!