Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Loin derrière nous les problèmes ÉRICACÉE (décembre18) ou de RIC, RICARD, RICARDO (février 19), c’est de nouveau avec grande misÉRICorde que je reviens sur ce prénom phare de ma génération.

A l’honneur les sportifs CHAMP (rugby), WINOGRADSKI (tennis), ABIDAL, ASSADOURIAN, GERETS (foot) ou DEKKER (cyclisme) que j’ai croisés dans leur domaine de champions, tout en haut de l’affiche comme le commentateur rugby É.BAYLE ou le magicien É.ANTOINE, j’ai rencontré début décembre en Avignon l’un des Chevaliers du Fiel.

A cette douzaine de l’anthroponymie, j’ajoute donc É.CARRIERE, fan de rugby (donc du Stade Toulousain) tout aussi occitan que son homonyme footeux, les deux « artistes » ayant réalisé une formidable…carrière, je pardonne même au consultant Canal+ de n’avoir jamais porté le maillot du TEF.

« Sensible au malheur d’autrui », voici un autre homonyme de prénom, plus vraiment en odeur de sainteté, le polémiste É.ZEMMOUR dont le parfait homonyme (pléonasme !) a ouvert une officine dans la Cité des Papes, à force de vouloir couper les cheveux en quatre ! Rien à voir avec l’homonyme parfait, ni même un aptonyme, à moins que le VRAI prénom ne soit… Olivier.

PS: je lis avec étonnement qu'un certain Eric MBAPPÉ aurait engendré un jeune footballeur homonyme de la star du PSG, pas que des loosers avec ce prénom donc...

 

Tag(s) : #sports, #dcdl
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :