Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Laurie Canac intervient, avec ses jolies courbes, dans la matinale sur CNews, ça n’est pas seulement pour nous parler de Lorik Cana qu’à l’approche du classico, mais plutôt de la flambée de l’or, du riz, et pourquoi pas de placements en l’orri canaque !

Dans mon à-peu-près journalistique, j’entends hauteur et cumul de neige à Villard, Cauterets… mais je comprends Villers-Cotterêts village de l’Aisne, où le RN a été réélu et surtout, où l’enneigement n’a probablement jamais dépassé l’aine même du temps des aînés. Le Festival du cinéma francophone (actuellement) aurait bien plu aux couples de scène Vilar-Corey et même Villeret-Cotillard.

En parlant grands et gros acteurs, Silvio remplace Francesca PASCALE (même pas Française) par une élue beaucoup plus jeune, après les posts fascistes, il est désormais fasciné par FASCINA, douce comme un agneau pascal, aux seins, osés sains, sans pression d’hectopascal : Fraicheur Marta !

Pour mieux comprendre, je lis aussi canon, mystère et cycle pascals, pascaux, mais pas que puisqu’on y détaille même « Pascal noir » ou « gros pascal » cultivé en Provence. Exemple type de membre pascalisant, grâce au ciel, Il Cavaliere a passé la frontière à Grasse sans dépasser les bornes, quand il apprit que le franco-suédois Carl Adolf dit Max Von Sydow y coulait des jours grassement, sans masque faux sandow et sans que ça caille : « Aglagla hait, Sydow nie »

"C'est très disturbant !" regrettait cet immense acteur avant la 4e minute : Ciao Max !

Tag(s) : #actu, #fables
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :