Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’entends tous les jours dire qu’ils sont privés de tout
Savent-ils seulement comment c’était avant « je », d'abord eux puis nous ?
Plus aucuns malbouffe, mytho/metoo, mojitos ni même de sport en salle
Ça va durer ces conneries avec les gosses, les vieux aussi se faisaient la malle
Je ne reviens même pas jusqu’aux casques à pointe des Prussiens,
Pas vraiment un plaisir, ce dard sur les reins, « La garde sur le Rhin »
Cent ans plus tard, de nouveau le danger venait aussi du Grand Est
La ligne Maginot rien à voir avec la ligne des traminots gare de l’Est
Aujourd’hui si les franciliens se confinent en fuyant leur chez soi
L’herbe de là-bas est-elle plus verte, demandez donc aux Vichyssois ?
Au goût du foin et du concombre, de Sainte Mère-Église à Condom
On leur rasait le caillou, aujourd’hui même plus de minou, le pompon
Mains jointes et cul serré, Mamie néanmoins mitonnait la bonne soupe
En un mot, le confinement n’était pas qu’histoire de boobs et de zboub
Ils scrutaient le ciel en espérant vite être libérés dans la zone
Les drones d’alors lâchaient des bombes et non des livres Amazon
Internet aurait dû nous évader, au lieu de tous nous interner et distraire
Crises climatique, économique, conjugale aujourd’hui sanitaire
Pas de barbelés, de tranchées ni même de résistance à l’envahisseur
« Restez chez vous » est le seul mot d’ordre pour sauver frères et sœurs
Mater des séries sur son ordi, se vautrer intelligemment devant TPMP
Regarder le monde se déchirer, échanger des tas de conneries en mp

Croyez-vous qu’en 1840, 1914, 1940, même avant la Révolution,
Choléra, esclavage, fascisme, inhumanité,
De tout péter, de protester, d'autant pester ...
les victimes d’autrefois avaient probablement bien plus de raison(s) !

Tag(s) : #breves, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :