Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une amie de Carry-le-Rouet vivait comme un supplice ce confinement, écartelée entre l’amour et l’orthographe. Caro cuisinait des carottes, au curry probablement, pendant qu’Harry préférait ses mots fléchés, le quiproquo ce soir-là était parti d’une banale incompréhension :

  • « Rond de jambe en 7 lettres ? »
  • « Cuisses » proposa-t-elle naïvement
  • « Cochonne ! » lui balança-t-il « tu t’es crue à Carro ? », lui rappelant insidieusement la fois où il l’avait surprise en soirée discutant avec un autre…

Vexée plus que choquée, elle crut bon de sortir un bon cru tandis qu’Harry butait toujours, l’ire crût en même temps que le ton et les termes crus.

  • « Rouelle, putain ! » éructa-t-il du fond de son sofa
  • « Carré, c’est carré, ça », surprise aussi par la taille d’une carotte plus disproportionnée que les précédentes

Lui, se levant pour mieux entendre, elle se rapprochant pour le comprendre, les deux carrément sur des longueurs d’ondée afférente.

  • « Caressa qui, caressa quoi ? » pesta le mari menaçant
  • « Pas toi en tout cas, reste pas là » gronda la femme en même temps que l’orage, un éclair dans les yeux, le couteau et la carotte brandis vers l’ennemi et surenchérit sur le lent chéri
  • « Caresser, c’est rond et pas carré, c’est lisse et pas triangle, t’as rien capté avec ta manette et tes manies mon minou, tu la vois cette grande carotte - avec un R et deux T - tu peux te la carrer profondément de Carry jusqu’à Carro »

Complètement largué par tant de maux, le porc balança ses jambons et jambonneau en pleine face de la pourtant si gentiment carrossée Caro, elle cédait sous les coups de l'obsédé puis carrément décédait pendant qu’Harry la rouait.
Est-ce la faim des Harry&co qui les pousse à demeurer cons ? Fin

Harry & Caro
Harry & Caro
Tag(s) : #fables, #breves, #dcdl
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :