Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après le dessinateur de presse, la starlette et maintenant vôtre serviteur, nous sommes nombreux à nous inquiéter de l’avenir d’Allauch, dont l’ancien maire élu depuis 45ans (comparé aux sulfureux Balkany ou Bouteflika) a quitté son petit paradis pour d’autres cieux, le jour même du déconfinement.

La quadrangulaire électoralement prévue s’est donc muée en plan à trois, pas piqué des vers, à droite toute, jugez plutôt.
Le benjamin, arrivé premier au soir du 1er tour, a raccourci son nom de peur qu’on ne lui coupât la tête ou, plus probablement, des calembours. « Ça sent vraiment le moisi ! » écrivait le Ravi, juste avant que l'ancien dircom ne supprime quelques lignes de son encombrant cv.

Autrefois bras droit de la divers droitière candidate, l’opposant pose à son tour place des Moulins ! L’adroite challengeuse qui, non contente d’avoir allongé elle son patronyme entre les deux tours, avec le nom d’un ancien élu, a récupéré également une partie de la liste du feu maire, jusqu’au nom même de sa petite-fille en tête du comité de soutien. Ni gauche ni droite, on dirait du droitisme au pays des extrêmes qui s’attirent. Qui fuit ?

La guerre d’égos liste également le porte-parole de Marine lequel, quand il n’est pas sur les plateaux des matinales, se fait un malin plaisir à venir les taquiner devant l’église, au marché, au café… Jusqu’à sortir le dossier du député du canton, vert élu, alors en lutte contre les boues rouges, autrefois marcheur, aujourd’hui grand orateur, même l’écologie a plusieurs tendances quand les mouches changent autant d’âne.

À chaque jour sa révélation, qui est exclu de la Région par le Président, qui y travaillerait toujours (donc serait inéligible), qui a influencé pour le lycée (contredit par le député d’alors), qui est le plus écolo, qui a fabriqué elle-même des masques, apporté des surblouses directement à l’hôpital ou distribué du gel aux pompiers, qui a voté contre/pour, EHPAD, LIDL, n’en jetez PLU !

La presse régionale (voire nationale quand elle en aura fini avec les irrégularités marseillaises) a de quoi noircir des pages les plus sombres jusqu’au 28 sur ce coin de Provence au ciel bleu, certainement des plus stratégiques ; les électeurs vont donc choisir entre trois droites, même Nabilla s’y perdrait, Na !

Tag(s) : #actu, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :