Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peu encline à fréquenter les endroits chics et secs du bord de mer, miss Lacaune prenait son pied à dévorer le gros bambou qui s’offrait à elle, malgré tous les conseils de ses meilleures ovines. Telle une mini-panda avinée (par ici on peut aussi dire cagole) celle-ci se donnait en spectacle, puis très vite le ton montait chez les tout-fous, les moutonnes avaient l’haleine mauvaise contre les coups de bambou, marre d’être tondues tous les ans telles des aliens… fraîches !

Tag(s) : #fables
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :