Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme Lalanne en rimes ou Dechavanne en primes, je dois bien avouer que j’ai souvent envie de fable satirique (même un jour triste*), lavane facile diraient les vieux sages sénégalais.
Depuis l’époque autocaravane, l’ex-fumeur de havane frime le front haut et le cul bas, se pavane sans avoir jamais foulé autre que terre basse, « elle » depuis Basse-Terre, « il » rarement à Lille, un couple aimant : t’es sur électrovanne ?
La gazelle blessée et le vieux lion esseulés dans la savane me font pitié, ils ont eu les mains coupées comme des voleurs, l’homme a perdu la tête il y a plus de dix ans, malgré des visages joviaux et expressifs, l’enseigne n’a rien d’historique en façade... de cabaret !
Comme à « Mal étroit » proche de Saint-Marcel, dès le Moyen-Âge les légendes s’effacent avec le temps car à « Vannes et sa femme » épris de liberté, ne font plus rire personne, le mobile homme est dans un sale état…
(*) Triste jour de naissance, lavane très éloignée d’amoureux svanes ou d’un amour de Swann

Tag(s) : #actu, #fables
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :