Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À la radio sportive avant-hier matin, on enchaînait les hommages à « Domi », rugbyman français tragiquement disparu la veille, « Une » de l’Équipe et tout le tremblement. Macron aussi avait refroidi l’auditeur qui croyait de nouveau pouvoir se régaler, le PSG également avait proposé dans la foulée un menu au rabais. À mal entendre les commentateurs, plusieurs fois prononcer « moleskine » en lieu et place de l’attaquant parisien Moïse KEAN, couleur mate mais pas le cuir assez tanné pour avoir l'étoffe d'un grand sur la durée. Rennes, Paris, Marseille sont nos faire-valoir en Champion's Light ! Pire record de médiocrité...

Albi 2018 (photo Cédric A)

« Ce crétin est mort ! » lâchait sournoisement la voix, je m’interrogeais à raison sur l’identité du disparu, avant de saisir qu’il s’agissait du plus grand pongiste que la France ait jamais connu et reconnu: King-Pong.
Jacques SECRÉTIN, eu égard son immense palmarès, le seul sportif à pouvoir se targuer d’avoir connu TOUS les Présidents de la Ve République, depuis De Gaulle qui avait reçu le gamin du Nord, déjà champion à 13 ans.
Alors que le (pourtant toujours jeune) professeur A.VIEILLARD-BARON venait de dispenser son inquiétude sur les chiffres en réanimation, je me faisais la remarque d’un grand sportif, toujours partant pour un défi avec son revers de gaucher (j'adore son t-shirt), un show, une exhibition, pas du tout atteint par la limite d’âge (toujours licencié à 71 ans) et pour longtemps un noble dans sa discipline, un pèlerin écriront certains. Un passionné du tennis de table, pour de bon.
Quant à moi, je suis ce crétin en train de devenir sourd.

Ping Paul Saint-Paulais en 2006 (Photo Kévin L.)

Ping Paul Saint-Paulais en 2006 (Photo Kévin L.)

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :