Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l’heure de la mondialisation, le globish est le langage devenu obligatoire partout au 3e millénaire, même si « tout le monde a peur de vendre » dit Thérèse (sic). Paraskevidékatriaphobe, une commerçante de proximité fermée comme une moule (de jour comme de nuit), mais surtout depuis deux semaines, qui espérait une (ré)ouverture type « speed dating ». C’est pas l’homme qui prend la mère, mais le mal contemporain qui transporte les malles à travers les océans, de larmes bien entendu.
Les marins aussi ont le mal de mer, globalement,  apprend-on dans ce très sérieux article de France Info, « Le mal de mer, c’est la règle des 5F : faim, fatigue, frousse, froid et… foif (pour soif) » ironise le skipper avant le départ du Vendée Globe. Avec ses marinières sur le dos, la marchande apprécierait aussi que l’on reportât le « Black Friday » d’autant que le confinement dura de week-ends, déjà qu’elle en avait plein les bottes des achats sur la toile.
Les plus belles, dont elle n’a jamais fait partie, ont rapidement annoncé le report de l’élection « Miss France », et pour parler franchement, globes oculaires versus globes mammaires, des globe-biches qui donnent surtout envie de dégobiller : WTF (Wallah Thérèse Foutue) !!!

Tag(s) : #actu, #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :