Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça fait perpette qu’on savait qu’il ne faut pas trop bomber sur la rocade toulousaine, entre les avertissements et les flashs nombreux en période chargée d’été, mais je ne m’attendais pas à tomber sur ces forces de l’ordre-là. Sur la Pyrénéenne à hauteur du Centre de Détention de Muret et après la Maison d’Arrêt de Seysses, « I shoot the shériff » du comté qui faisait un contrôle de routine, sourire aux lèvres et mains réglementairement posées sur le volant à dix heures dix.
To Serve and Protect !

Tag(s) : #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :