Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On connaît le con né qui se gare sur une place handicapé, l’autre abruti qui jette tout et n’importe quoi dans la poubelle, voici le troisième couillon qui pose là sa grosse poubelle pour cause de place réservée aux roulettes. « Au bout de tes nerfs, con » (ici à Toulouse) pour mettre ici ton container, c’est que ça doit être facile de compter tes nerfs bulbaire ou crânien, au nombre de… un. On dit aussi conte neuneur en bon vieux français qui râle.

Tag(s) : #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :