Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la vie, on peut rêver d’île déserte « nubien sans plaine », de liberté « nu, plein, sans ben », de luxure « pubien, sans laine », mais aussi de plaisirs égo(t)istes « bien nul, pense haine » ; l’œuvre de Paul RICARD ne peut se résumer au « Nul bien sans peine », si brillamment promu sur l’île des Embiez par son ami Fernandel, dont l’une des citation est aujourd’hui devenue culte : « Le Ricard c’est comme les seins, un c’est pas assez, et trois c’est trop ! »

Tag(s) : #breves, #dcdl
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :