Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cinéma, tv, lecture, les loisirs peuvent être divers et pas seulement le week-end de 5 à 7. J’ai découvert, il y a peu, que le rendez-vous galant de fin d’après-midi dénommé le cinq-à-sept était invariable… quelque soit le nombre donc. Dans le film des années 60 « Cléo, de 5 à 7 » – de Varda sans confusion possible avec Valda (nov.20) – l’actrice Corinne Marchand ne peut pas non plus être prise pour Karine LeMarchand, sauf à mal comprendre. Toujours dans mes illusions auditives, j’avoue avoir saisi sur le tard (vers les 5-7 ans) que le « pressin(g) » s’écrivait de 5 à sec, comme les prix de la marque créée dans la cité du savon à Marseille ; ouvert bien au-delà des heures pressenties, je connaissais aussi des gens qui prononçaient « pré-cinq », mais rien à voir avec le précepte : L’amour est-il dans le pressing ?

Tag(s) : #breves, #dcdl
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :