Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

S’il y en a bien un à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession, c’est bien ce Thomas descendu du ciel comme il y était monté, en toute humilité, gendre idéal, sacré bogosse, photographe hors-pair, grand supporter devant l’Éternel du ST ou des équipes de France, bref, un véritable saint.
Avant même de revenir d’au-delà de nôtre atmosphère, entre deux études de compétences spatiales, il avait même eu le temps de peaufiner le maillot noir Européen du Stade Toulousain, son nom figure d’ailleurs en toutes lettres au même titre que tous les joueurs Champions d’Europe sur le pré, alors que lui n’avait même plus les pieds sur Terre. Une fierté pour nous autres occitans, comme ces deux lettres gravées dans la mosaïque de la Basilique Saint-Sernin ; hommage non pas au plus grand club de rugby (créé seulement quelques dizaines d’années plus tard) mais à Saint Thomas d’Aquin, un autre grand visionnaire (et voyageur) de son époque.

Sain Thomas descendu du cielSain Thomas descendu du ciel
Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :