Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

N’allez donc pas mal jouer les rosières effarouchées si j’osais impertinemment le « manque Ulliel » en cette époque tendue comme la rosette d’un puceau, quand le gars se barre d'un pet comme le gaz part, ça me troue le cul. L’interprète aux rôles multiples de beaux mecs androgynes séduisait autant les garçons que leurs compléments, le « manque Ulla… dans la forêt » à la période du minitel m’inspire ce titre hommage à peine ambigu. Au pays de la saucisse, l’acteur a rendu l’âme après être tombé dans les pommes (ou être dans les Schumacher, selon la formule1) à la Rosière, il aurait mieux valu pour lui se casser l’épaule en ski, roman de gare à Gstaad, par exemple. La coïncidence conne, d’ici, dans ce jeu de mots, de mâle potache, justement à la gare de Bourg-Saint-Maurice dont les lettres ont inspiré un plaisantin, ce qui n’aurait certainement pas déplu aux éjaculateurs précoces de Bourg-en-Bresse, Bourg-La-Reine ou Bourg-Madame. Il/Elle/Iel pleure de chagrin au cinéma quand manque Ulliel.

Tag(s) : #actu, #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :