Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand un cliché de pinède et une info de La Provence se font du rentre dedans, ça peut faire des dégâts, les gars. Du Parthénon je n’en avais pas gardé une image folle, mais de là à lui associer une scène gay, je comprends que, depuis, tout un pays soit retourné…
Je me demande encore ce que fait ce panneau d’indication routière dans cette pineraie, en bordure de la Millière, je me méfie en voyant à proximité un milleraies jeté à même le sol. Contre nature.
Moi qui pratique plusieurs langues avec prudence (relire certains posts comme polie glotte), je sais que « Ceda el paso » empêche de forcer le passage, tout comme « Give Way » quand on file à l’anglaise, à ne pas confondre toutefois avec « wive gay » du côté de Lesbos.
En verlan, même grec, « Casa el pedo » n’a certainement aucun sens, je vais donc accéder au pas, sage, mais saccadé et en cadence avec mon petit sac-à-dos, un, deux, un, deux, partez, non ?

Tag(s) : #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :