Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le parler toulousain, on aime soutenir « le Stade » (pas trop lourd ?) ou rajouter des lettres dans l’acronyme du « TéFéCé » (pervers) sans que cela ne choque personne. Depuis que l’on a appris le projet d’un téléphérique urbain sud (laid « TUS » qui suivait un « aérotram » plutôt ringard dans la cité de l’aéronautique), l’inquiétude naissait sur la réalisation d’un projet baptisé… POMA !
En phase d’essais jusque fin 2021, le finalement « Téléo » devrait voir le jour prochainement, « T’es là-haut » succèdera probablement au « T’es laid, oh » prononcé par les plus pessimistes. Le tracé reliera sans délai UPS (Université Paul Sabatier) à l’Oncopole, via l’hôpital de Rangueil, je pense que l’« OncoPaulSab » aurait pu plaire...
Là où la régie de transports Tisséo (t’hisser haut ?) fait encore plus fort, c’est quand on apprend que des soudures de pylônes pourraient être source d’inquiétude, l’ingénieur M.Lécroux livrant son expertise rassurante sur les boulons. D’ailleurs le chef de projet, V.Conan, pas barbare, comme son collègue chez POMA, un certain Philippe Laville, se veulent plutôt optimistes à force de taper sur les bambous… euh, les pylônes, ils se sont rendu compte qu’il s’agissait en fait tout simplement de… salissures.
L’inauguration devrait donc avoir lieu au second trimestre, l’arrêt à l’Oncopole ne s’appellera pas… Larrey mais Enjalbert (moyen mnémotechnique entre enjamber et Jalabert) pour rendre hommage à une virologue (et non à celui qui filait tout droit), ça vous va Lise ?

Tag(s) : #actu, #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :