Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avant de recevoir le roi madrilène, là Rennes est venue pour rencontrer le prince du parc lequel, une énième fois, a sorti les pinces pour relancer la batterie d’une mécanique mal huilée, purge sans fin.

Et le petit Prince a dit « Bienvenue chez moi, on reviendra mardi » en célébrant son exploit, torse bombé devant son piquet de coin, à la manière du commentateur, ex-coach éphémère monégasque, au nom de roi de France mais seulement couronné en Principauté, le « petit » Titi Henry.

Sur le même scenario tragico-comique, le SF s’imposait dans le clasico sur la sirène au ST pour la première fois en quinze ans, ça faisait également 8 ans que le Champion de France et Champion d’Europe de rugby n'avait pas perdu 5 matchs consécutifs, la ritournelle devient plus qu’entêtante. Sacré doublé, putain de doublon, ta-ta-tin...

Pas mieux pour les coquelets battus à Aix-en-Provence, sur le fil, sur le gong, sur la dernière action, bref, nos pourtant pas tendres poulets ont bouffé du trèfle sur terrain synthétique à s’en étouffer, indigeste comme cet arbitrage anglo-saxon, une idée de comptine à la cantine ?

Indigestion, insomnie, incompétence, incompatibilité d’humeur entre nos spatules françaises et les jeux en neige chinois, ça n’accroche pas, inutile de mettre le réveil avant l’heure du coq, celui-ci ne se lève même plus, chante faux ou carrément plus jamais !

Lundi matin, le Roi, là Rennes et le petit Prince, sont venus chez moi pour me serrer la pince… Il y a déjà 5 ans qu'on voyait le futur grand chef, sur sa pelouse monégasque, qu'est-ce que ça pousse vite à cet âge-là !

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :