Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Savez-vous combien l’heure (et le temps en général) est d’une importance capitale pour ce qu’on appelle communément les finishers d’une course à pied ? Et la médaille aussi, du premier au dernier participant, avec ce sentiment d’appartenir à un exploit commun dans un même… espace-temps ! Au dernier marathon de Montpellier, les organisateurs en ont réussi plusieurs de perfs hors du commun, à commencer par la plus énorme : se tromper sur la distance parcourue… Les derniers concurrents n’avaient pas encore franchi la ligne que nombreux se plaignaient de conditions déplorables, comme l’a ensuite relayé la presse. Partis de la place du Nombre d’Or (ça ne s’invente pas…), les semi, marathoniens et relayeurs ont du jongler avec leurs records persos, temps intermédiaires à coup de Lattes dans le curieux. Pas ou peu d’indications ou marquages, aucune poubelle au ravito, trop de distance (42.8 km et 22 km au lieu des 42.195 et 21.1 officiellement réglementaires) et donc de temps, sans compter une médaille estampillée… 2020, il y avait de quoi heurter tout ou partie des 7000 participants dimanche dernier.
Vous pouvez maintenant réglez vos montres, réveils ou chronos.

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :