Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« La France face à la guerre » va tenir en haleine le spectateur trois heures durant, suspendu au boulot de Gilles, pendant qu’Anne-Claire coudrait, devant les doux salauds, pardi ! Douze comme dans le bon film de guerre où les seconds rôles partent les uns après les autres ? Douze comme dans l’armée des singes où Bruce, tout sein dehors, leur apprend le métier ? Dans la maison n°1 du maçon, pas de place pour les grains de sable, que du pur béton armé, au rebut (rébus) donc les NDA (accord de non-divulgation), PP (professeur principal, pas forcément vieux), NA (not available, la demi-nana) et, bien entendu, JS qui n’a rien à voir avec la jeunesse socialiste et encore moins javascript, des gens, la salle, on manque chez nous aussi à tout principe de démocratie. A dix sans débat (l'aventure se déroule au tiers-monde?), puis seulement à huit, clos, film sans suspense, un héros principal, mieux payé, méprisable, indéboulonnable, le(s) méchant(s) étant connu(s) depuis le début, le blanc ou l’abstention pour seul scenario contestataire, en plus c’est sans fin !

Tag(s) : #actu, #breves, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :