Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

capture internet

D’environ 60-40 avant les élections (dans tous les cas de figure) à 50-50 au soir du premier tour, et enfin 55-45 dernièrement, écart accentué à 57-43 au lendemain du débat, les sondages sont formels, la réélection ne peut lui échapper. Avec la marge d’erreur, naturellement, on peut ainsi faire peur aux gens jusqu’à 3-4% d’écart, énorme !
Les sondeurs ont cependant toujours une explication, un vote caché, une alliance imprévue, bref une excuse plus ou moins invérifiable quand ils se trompent… quasiment à chaque fois ! Personne n’y croit, mais tous s’y fient, « iflop », « sofraise » ou « chips-sauce » font toujours saliver journalistes et politiques.
Bavard à BVA, j’ai connu un papy qui passait son temps à répondre aux sondages téléphoniques, dans les eighties, on lui avait demandé son âge pour répondre à tout un long questionnaire sur les habitudes sexuelles des Français. Comme il avait dit en préambule 18 ans, et surtout qu'il avait le temps, « toute la vie devant (lui) », on lui parla préservatifs, sodomie, cunnilingus, triolisme, fantasmes etc., et plein de termes en anglais qu’il n’avait pas retenus, avant de pouffer de rire, « je vous ai répondu quoi déjà, 18 ans, pardon, j’inverse sans cesse les chiffres ». Lui s’était beaucoup amusé, ne répondant uniquement oui ou non (pour ne pas que sa voix le trahisse), pendant près d'une demi-heure caché derrière son combiné, puis se délectait ensuite de pouvoir tout nous raconter dans le moindre détail au repas du dimanche suivant. Pas certains que la personne au bout du fil ait apprécié son humour disons décalé, ni même comptabilisé ses réponses, dans la catégorie 15-35 ans, pourtant sincères.

Forever young

Tag(s) : #actu, #breves, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :