Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand la japonaise K.TAKANA est canée, doyenne de l’Humanité de 119 ans, on s’est rendu compte que la nouvelle était une fringante française de …118 ans, née le 11 février 1904. « Dieu m’a oubliée » disait-elle devant la presse régionale conviée pour l’occasion, Lucile RANDON alias Sœur André n’est pourtant pas là par hasard (random, aléatoire, vous l’avez ?). De son nom qui signifie la vivacité d’un jet impétueux, cette religieuse, à la vie bien remplie, a puisé une énergie folle jusqu’à obtenir ce titre si (peu) envié. Pire que celui des Miss, ce monde-là est impitoyable, les records n’étant pas toujours reconnus ou homologués selon le pays d’origine, la nationalité donc, sans cesse critiqués voire contestés, il faut se battre au quotidien (parfois même après sa mort) pour obtenir le titre.

Doyen de l’Humanité est un sacerdoce qui se mérite, doyen de sa ville, de son département, doyen des Français, chaque étape peut devenir un chemin de croix, finissant mal en général. Si l’Arlésienne Jeanne CALMENT a laissé une trace indélébile dans ce petit milieu (et son nom à (au moins) une maison de retraite en Arles), l’Alésienne vivant actuellement en EHPAD à Toulon pourrait devenir la personne ayant vécu le plus longtemps au monde, au pied du podium actuel des Supercentenaires. Un seul cri pour encourager nôtre championne : Pilou Pilou !!!

Tag(s) : #breves, #actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :