Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que lisez-vous, que misez-vous, qu’élisez-vous ? Comme en Estonie, Moldavie, Finlande, Suède ou même Nouvelle-Zélande, la France avait besoin de féminiser le poste de Premier ministre pour effacer des siècles de machisme politique. Mais par ici, point de sexies Jacinda, Magdalena, Sanna, Maïa ou Kaja, nos références pour mener à bien les affaires sont Maggie, Angela ou dernièrement Ursula.
L'unique meneuse de bévue depuis Joséphine s'est prénommée Édith en 91 (l’année pas le département!), mais rapidement impopulaire, celle-ci ne sera restée qu’à peine le temps d’une grossesse… et son post-partum. Pour retrouver un même charisme au prénom désuet, on a bien Élisabeth (même initiale et même fin), mais Guigou raisonne trop grigou pour quelqu’un ayant supprimé le totem de l’ISF. Sibeth, Marlène, Roxana ou Coralie naturellement écartées, on cherche de tous les côtés pour ratisser large, le grand écart PS-UMP d’autrefois finissait pourtant par sentir les égouts voire le dégoût.
Pas de salade, il faut un nom à la Cresson (bien essorée, bientôt 90 balais), bien franchouillard comme Denormandie, Lecornu, Ferrand ou alors un(e) député(e) au nom rigolo ! Et paf ! une candidate jamais élue s’impose à l’évidence, préparons-nous à dépasser ou charger la Borne, jeu sans Borne ou démis le Borne, elle est bonne Borne, Liz Borne, j’aime ce Borne, Borne to be arrived… les possibilités sont si nombreuses.

Tag(s) : #actu, #breves, #dcdl, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :