Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de « parachute » pour un politique envoyé dans une circonscription, sans qu’il n’y ait d’attache particulière, la contrepèterie « char à pute » m’a ressauté aux yeux avec « Z » candidat du côté de Saint-Trop’... et Zzzz. Rien à voir avec la guerre en Ukraine (malgré l'inscription sur les blindés), pas plus que l’inélégant terme ne s’appliquerait à « double M », future mignonne maman la Marion, numéro 2 de Reconquête… et finalement candidate dans le Vaucluse, après avoir démissionné du poste de directrice de sa propre école afin de « préserver son indépendance ». Par chez moi, on a eu le porte-parole du RN venu tenter sa chance aux municipales, « Jacques Obélix » (par le jeu d’une mauvaise vélotypie, qui suivait un hilarant « Jacob Élie ») était reparti aussi sec dans le Grand Est aux élections suivantes.
Dernier exemple autrement plus médiatisé, la Première ministre actuelle est envoyée sous l’étiquette Ensemble, dans la sixième circo du Calvados pour succéder au député qui jurait après une succession de polémiques : Gicle de là, Tourret, t’es plus qu’un syndrome !
Le parachutage est d’autant plus singulier que les opposants de Borne se nomment Roy, Battail et même Gauchard, pour le jeune étudiant aptonyme de NUPES, qui rêve de la déboulonner.

Très vieille photo trouvée sur Blagues et Dessins (notamment...)

 

Tag(s) : #actu, #breves, #dcdl, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :