Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même en changeant le prénom du film « Comme un lion », sorti récemment, on est assez proche de la vérité sur ce qui se passe(ra) toujours en Afrique : « Ali a 15 ans et vit dans un village au Sénégal. Comme tous les jeunes de son âge, il joue au foot en rêvant du Barça et de Chelsea. Lorsqu’un agent recruteur le repère, Ali croit en sa chance. Mais pour partir à l’assaut des grands clubs européens, il faut payer… ». Devoir s’expatrier en passant par l’Ethiopie pour espérer jouer au foot comme seul gagne-pain, il en a rêvé en somme Ali. Partir étudier sans pour autant devenir nord malien, l’Afrique Occidentale ne remplacera jamais le fric occidental. Oublier la galère, égailler la vie, la graille, l’allergie, Ali passe par Alger (quand l’Ali gère) pour ne pas finir au son de l’hallali. Mais Ali est las des promesses occidentales, l’habit d’Ali est sali, Ali montre un autre visage, Ali devient bi, l’alibi d’Ali pour dire « bye » (les tripes au lit) n’est pas loin ! Comme une lueur d’espoir, la 29e CAN débute aujourd’hui, 11 des 16 pays participants sont comme Ali d’Afrique de l’Ouest, mais lui ne sait toujours pas qui de l’Algérie ou du Mali il va devoir supporter… l’affrontement n’aura lieu qu’en demi-finale ou finale, Ali a le temps de voir venir, et comme le titre l’Equipe : « L’Afrique va (encore) vibrer ».

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :