Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NAGUIGNOL

Mais où va-t-on avec le BAC ?

21 Juin 2013 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves

« Droit dans le sable… » Serait-on tenté d’écrire, à lire en 2013 le nombre d’irrégularités recensées, les coûts engendrés, les fraudes ou tentatives, les copies sur-notées, les sujets déplorables voire indignes (même dans la filière scientifique) etc. pour que la grande majorité des 650.000 candidats obtiennent in fine le fameux sésame (60.000 environ ne l’auront pas…cette fois !). Alors que, comme tous les ans, les sites nous informent sur le nom des personnalités (de la TV, de l’Assemblée, du monde de l’entreprise…) qui ont réussi sans, on nous fait croire que cette épreuve serait en fait une simple formalité pour beaucoup d’élèves mais une finalité obligatoire pour leurs parents. Et le mot TRAVAIL alors, vous connaissez? Quand je lis que les profs de français d’Orléans-Tours ont un barème sur 24, je m’indigne. Quand j’entends que ça coûte des millions à organiser alors qu’on doit tous en principe se serrer la ceinture, qu’un surveillant a distribué hier à Besançon le sujet de maths ES prévu pour ce matin, qu’une mère « déguisée » en ado a délibérément pris la place de sa fille pour l’épreuve d’anglais, ça me contrarie au plus haut point. Et que dire du choix des sujets comme l’étude d’une chanson de JJ.Goldman (Bac Pro), du salaire de Zlatan Ibrahimovic (LV Italien) ou de l’épreuve d’arts plastiques qui se passe désormais… à l’oral !!! Tout est histoire de « niveau », me direz-vous, et de génération certainement, mais un grand-père qui aurait obtenu brillamment son Certificat d’Etudes à force de travail et de soif de connaissances, pourrait (dans un bon jour) répondre aux questions de l’épreuve de Maths en S puisqu’il savait lire correctement et pouvait même faire les divisions en les posant… Amazing !!!? Aujourd’hui quand je regarde Zahia être interviewée avec la plus grande condescendance dans l’émission dominicale équivalente de 7/7, que j’entends l’anglais pratiqué par des Chtis ou des Marseillais à Cancun ou Miami, que j’essaye de décrypter les propos de chanteurs/ses en devenir et aux corps sculptés ou siliconés, et devant lesquels nos ados sont plus que béats d’admiration, je ne m’étonne plus de rien !

Le BAC comme bonnets d’ânes caractérisés, beau nez d’Anne (seins clairs, au moins du 95C), beau né M (comme le chanteur fils de), Boney M qui chantait RAS-Race-POUTINE… C’était pas Depardieu, l’exilé berrichon-belgo-russe qui aurait déclaré Rien A Signaler à Poutine ? « Je ne sais pas où ça se trouve, c’est une frontière avec la France ? » aurait tweeté Nabila dans les heures suivantes, faisant le buzz le jour du bac de philo.

Et encore cette année on ne nous pas bassiné avec les tchadors…

Mais où va-t-on avec le BAC ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Le BAC c'était mieux avant... L'abaque c'était mieux avant... La B.A.C. c'était mieux avant... L'ABC du BAC devient (deviendra) peu à peu l'abcès à crever!
Répondre