Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le coup de gueule de la semaine va synthétiser quelques infos de la plus haute importance relayées dans les médias. On a d’abord eu droit à la démission du Ministre du Budget, suite aux révélations de Mediapart, présumé coupable bien que nullement mis en examen ni même cité comme témoin assisté. Le Nouvel Obs (comme d’autres journaux pas forcément estampillés de gauche) a trouvé le procédé gênant ou comment inventer le bûcher médiatique. La riposte naturelle, affirment certains et pas que des extrémistes, j’y vois plus un ricochet, a été la mise en examen de l’ancien Président, après avoir déjà été cité comme témoin assisté dans l’affaire dite « bêtes en Cour », par un juge pas si gentil que ça malgré son patronyme. Alors que les vieux réflexes pas du tout réfléchis se sont étalés dans diverses réflexions sur tous les plateaux durant 48h, l’ex-communicant numéro 1 a choisi le mutisme comme paravent, avant de s’exprimer sur un réseau social au grand dam des journalistes et canards dits « traditionnels ». La spécialiste de la voyance, lui avait prédit « une magnifique semaine », c’est ça aussi les grands médiums ! Une semaine avant, la grande (dame) muette nous avait déjà troués le cul avec son histoire de pingouin à l’Elysée, télés, journaux et radios se sont empressés de se (nous ?) gaver avec ce dossier (de presse ?) à la limite de l’écœurement pour assurer une promo.

Bref, revenons à la Presse avec un grand pet, pour apprendre que certains sites utilisent des diplômés (bac + 4 ou 5 en marketing, économie ou autres, mais absolument pas en journalisme) sous-payés en Tunisie pour nous distiller dans nos propres régions des infos locales pêchées çà et là. Pigistes surexploités (c'est pas nouveau, ça), copieurs-colleurs low-cost, l’excellent magazine « Arrêt sur images » qui a porté l’affaire en place publique, n’a jamais aussi bien porté son nom. Et ça vous fait rire ? Pas autant que le buzz de la semaine, j’espère. Le géant des confiseurs a devancé le 1er avril pour nous faire croire que les blagues Carambar allaient être remplacées par des jeux ludo-éducatifs et autre quiz de culture générale. A grands coups de comm et de kit (et kat ?) destinés aux journalistes, Cadburry a ému la France entière jusqu’à ma bonne ville de Marcq-en-Barœul (siège de l’usine où a été découvert par mégarde le Carambar) où les pétitions ont fusé en quelques heures.

Autrefois vaguement journaliste par là-haut, j’ai moi-même failli m’offusquer en apprenant la terrible nouvelle, partagé entre le souci de n’avoir plus de blagues à deux centimes à me mettre sous la dent, et l’envie que mes jeunes congénères (en un seul mot) apprennent enfin à écrire correctement le mot « échalote ». Et puis je me suis ravisé en me disant que le papier du célèbre caramel en barre est tout autant un médium… à part !

D’ici que les prochains chiffres du chômage soient publiés dans le petit emballage jaune et rouge, histoire de bien se marrer, je plains nos enfants.

Tag(s) : #actu, #breves, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :