Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A m´asseoir sur un banc quarant’cinq minutes avec toi

Et recompter l’argent tant qu´y en a

Parler d’Antoine qu´est mort ou qui r´viendra

En serrant des mains qui ont froid

Pis donner à bouffer à des millions d’idiots

Pas de filets, des coups d´ pieds, tout sonne faux

Et attendre ton pitre qui zlatane les murs

Qui doit surtout éviter les blessures

Te rappeler un peu comment c’était plus tôt

Les cons cheikhs généreux

à qui on piquait l’argent

Kanak ou Mythos, Carlo c’est du flan

Et les Mittal gagnants

Elle marchait sous la pluie cinq minutes avant toi

Et regardait la Ligue sans « y-a-qu’à »

Caracoler pépère en sanctifiant les lieux

Pas de « sa mère » juste un p´tit peu

Et sauter les obstacles sans chercher à râler

Enfiler nos caillasses puis s´barrer

Et atteindre le pire comme on atteint l’amer

Tout arrêter, r´partir en arrière

Te raconter surtout le PSG d´antan et les bons supporters

Et les vrais youyous qui sortaient de nos lèvres

Et sans niquer les gens

Et les Mittal gagnants

A y croire comme un gland ces minutes avec toi

Et regarder le graal qui s´en va

Te parler du champion né-mort, je m´en fous

Te dire que les perdants c´est pas nous

Que si moi je suis barge, ce n´est que de tes vieux

Car ils avaient l´avantage d´être mieux

Et entendre ton Sire s´énerver tout là-haut

Qu’ils s´envolent avec leurs noms d’oiseaux

Te supplier en vain qu´il faut virer Ancelotti

Et ses italiens, ce sont des assassins

Et remporter sans lui les titres défaillants

Et les Mittal gagnants

Et les Mittal gagnants…

Tag(s) : #politique, #actu, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :