Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
NAGUIGNOL

sports

Et m...

27 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #politique, #sports

Matin maussade de mai, motivé par marquer ma « fête à Macron » avant même celle de ma mère, misérable. « Et m… » maugrée-je, au moment marquant, c’est « maintenant ! ». Marseillais Mario veut qu’on le maintienne, mégalo Marine aussi, ma moue de molosse signifie que tous les 26 mai ne sont pas magiques. Miam miam. Mal-être. Merdique aprem, mêlées et mauls s’enchainent sur la 3, la Bayonnaise a bien pris, direction la montée… La 1 et la 4 sont à Monaco, milieu de journée mélancolique, Leclerc est le seul à arrêter son char, Charlène ne moufte pas, même pas mouillée au Moët. Mouvement sur la 2, et Mahut se défend chez les riches, lutte à sa manière contre la pauvreté et l’exclusion à Roland sur le Simonne-Mathieu, la porte du « WC » ouverte comme sésame, pas mal minot, pas loin d’un OM à l’envers… Mister McCourt mêle mécontentement, mystère et mérite, en un mot « marvellous » !

Lire la suite

VDS (56) : Voldemort quitta…

24 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports, #politique

La « Sala affair » qui oppose le président chypriote anglo-turc de Cardiff, M.DALMAN (un germain?), à son homologue franco-polonais de Nantes, illustre bien les difficultés à tomber d'accord au sein même de l’Union Européenne.
Quand bien même l’odieux Lord Voldemort quitta les lieux dans un Brexit retentissant, la réalité économique imposa qu’un travailleur détaché comme Waldemar KITA ne représenta aucun danger... : Vive l’Europe !

Manifestants StopBrexit et Brexit s'opposaient déjà à Westminster - Londres en juillet 2019

 

Lire la suite

VDS (55) : « À la rue » dit Garcia

23 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports

L’affaire est entendue à l’OM avec des joueurs et un staff « à la rue » dit Garcia. Le yankee a fini de Payet une blinde, au Thauvin pour sang, au pauvre jeu du Rami sec, le Samson ni lumière n’a rien rapporté au poker menteur, las « c’est trotte, man » pour résumer le show powerpoint’s project !

« C’est un peu Court, JH » déclare l’amère loque au jeune OM de Président, « Je ne suis pas qu’un Eyrault » lui répond le spécialiste du turf, inoubliable interprète de « Mandanda sur mon bide et …»

La CAN a son épreuve, ici c’est paris go, Gus tas de veaux, c’est surtout étrange et même très Balo ! Pour succéder à l'amer Michel qui a perdu son chat, l'ange, puis coulé une bielle ça demandait raie-flexion, l’OM s’est alors penché sur l’as Zubi da capo, bas chapeau, capot ouvert... Si j'osais, Garcia ne nous fait plus rire du tout, bon courage à son successeur.

Lire la suite

VDS (54) : Gilles VIGNEAULT à Lyon

18 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports

Il est où le bonheur, il est où? Marseille - septembre 2018

Je pensais bien que Jean-Mimi allait succomber à son tour à la mode de l’entraîneur étranger, mais de là à opter pour le nonagénaire poète-conteur Gilles VIGNEAULT, ça interpelle !

D’autant que malgré tous ses succès, en football féminin, l’Olympique Lyonnais ne compte pas plus de québécois(es) dans ses rangs que l’Olympique de Marseille n’a de purs talents.

Et si à Marseille on prenait comme nouveau coach GAROU ou Robert CHARLEBOIS ? Mieux, ChristOphe MAÉ qui a l’avantage d’être du coin et d’avoir OM chevillé au corps de son patronyme… comme SYLVINHO, finalement !

Lire la suite

VDS (53) : Usain BOLT se mouille

17 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports, #dcdl

Alors que les dangereuses (et très polluantes) trottinettes électriques Lime, Flash ou Tier - animal, en allemand - inquiètent déjà les marseillais et les autorités, lesquels y décèlent un vrai fléau obligeant même de légiférer dans l’urgence, l’ex-footeux aux pieds carrés (lol) tente une énième reconversion.

Véritable animal sur la piste, il est vrai plus habitué au flash qu’au prix citron (ou au mollusque marin), l’immense Usaïn BOLT s’élance à son tour dans ce business annoncé pourtant comme non lucratif... En tout cas le Jamaïcain, anagramme de « ablutions », s'en lave bien les mains d’éventuelles répercussions négatives sur l’environnement.

USAINBOLT +  L = bouillants, bousillant
USAINBOLT + O = absolution

Lire la suite

Vise l'OM Chambrions Project

13 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #breves, #sports

« Chantions Project », « Chambrions Project », « Changions Project », l’OM n’est finalement pas très éloigné de son prévisionnel en 10 points :

Pendant que nous, nous « Chamaillions Project », à défaut de « Chamboulions Project » ou de « Chambardions Project » et surtout de « Chamarrions Project » mieux de « Champagniserions Project », nous n’avalisons pas ce « Chambranlions Project »-là ; si tous ensemble nous « Champlevions Project » notre tombeau, je ne vais pas vous tanner par « Chamoisions Project » ni même vous saouler de « Champagnisation Project », juste vous conseiller de libérer cette place réservée (bleue handicapé ?) et de partir sur le champs aux… « Champignons Project » !

Lire la suite

VDS (52) : APG plus à la page ?

12 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports, #actu

VDS (52) : APG plus à la page ?
VDS (52) : APG plus à la page ?
VDS (52) : APG plus à la page ?
VDS (52) : APG plus à la page ?

Le martégal AP.GIGNAC n’en finit plus de planter et de battre (presque) tous les records tant en Ligue des Champions de la Concacaf qu’en championnat mexicain. APG plus à la page? Autre « Jaune et Bleu », M.VALBUENA enfile les perles et fait trembler les fillettes du côté d’Istanbul, « petit vélo » est sur toutes les vidéos montées, VdeM. Meilleur buteur 2018 en Turquie, Bafé GOMIS a également un palmarès à ne pas jeter aux lions... panthères, le « BG » ex-lyonnais a su rugir dans bien des pays.  Enfin, « Kaiser » Franck RIBÉRY, désigné FRançais ayant le plus joué avec le Bayern mais banni de FRance, le natif de Boulogne/mer sera bientôt le joueur le plus titré de toute l’histoire du championnat avec 9 titres de Champion de Bundesliga. etc. etc.

Dans la famille « ex-international, trentenaire, passé par l’OM et star dans son pays » tous sans exception auraient bien entendu leur place pour jouer actuellement l’Olympico entre Marseille et Lyon.

 

Lire la suite

Archie, vé !

9 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Encore plus fort que la poussée d’Archimède (ou celle de Meghanwink), un Anfield archiplein obligeait mardi les Reds à « brexiter » l’envahisseur catalan. Pas archifavoris non plus, les Spurs ont ravi tous les archivistes, architectes, archiépiscopaux de l’archipel, archiducs et archiduchesses de Kent (ou d'ailleurs) ont mouillé plus que leurs chaussettes, le jour d’après… Archie !

When Harry Met Salah

Même sans Harry, canné, ou Mo Salah deux des blessés « archicube », les britishs amateurs d’architectures imprévues, architrave comme archivolte, ont toujours su bien défendre les archières de la perfide Albion, consultez donc les archives !

En ce jour symbolique de l’Europe (enlightenedjeudi 9 mai), deux favoris londoniens de l’Europa League, Chelsea et Arsenal, sont également dans la course à l’accessit, mais on sait tous que les Anglais ne font jamais rien comme nous autres : c’est fou, c’est faux et même… archifaux !

NB : 9 months ago (blushHarry avait à peine des envies de ken après l’élimination anglaise en 1/2 finale), j’avais mis un point d’orgue à visiter ces temples du foot avec un maillot frenchie bien reconnaissable sur les épaules, dans le vain espoir de caresser un jour ne serait-ce qu'une toute petite Coupe d’Europe : ARCHI-CON !!!

Lire la suite

Couper les vannes à Pa…

5 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #dcdl, #sports

D’affreuses rumeurs persistantes concernent cette semaine deux de mes passions : la première, venue de l’extérieur, attribue à l’émir qatarien l’intention de couper les vannes (finances) à Paris. La seconde, issue de l’intérieur, prête au 3e doigt d’origine grecque la volonté de ne plus couver les pannes (d’audience) à Pa…trice.

De Doha à... mon œil !

Dans les deux cas, terminés le manque patent de résultats, les bonnes tranches de foutage de gueule, les joueurs pas au niveau face à des arbitres trop conciliants, finis les ânes, vannes et pannes trop longtemps couvés, coupées ou coulées.

Deux institutions des années 70 vont certainement en toute logique passer de vie à trépas, de Paris à parias, mais quand ? Le choix est naturellement dans la date... Le PATRICE devient CARPISTE, PARTI à sec sans PACTISER, voir TERASPIC, PRACTICES et PICRATES bien mieux ailleurs... fin de CHAPITRE(S) !

PSychiatre : on a déjà dit qu'on ne jouait pas un 05 mai !

Lire la suite

SENNA AND PROST (13)

4 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports, #dcdl

Entre l’époque des Beatles et celle des Battles tout est devenu très différent ;  nous avons connu la joie de vivre les joutes RAYONNANTES entre les deux pilotes des années 90, un duel POLARISANT toute la lumière et l’opinion. Partenaires puis adversaires, indissociables dans la légende de la F1, AYRTON SENNA et ALAIN PROST se retrouvent prochainement dans un jeu, 25 ans après la disparition du Brésilien. #souvenirs #legends

SENNA AND PROST donne une anagramme de 13 lettres (valable au Scrabble mais pas à DCDL).

Lire la suite

VDS (51) : France Graal en finale

3 Mai 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports, #actu

J'ai encore des DouBleues

Après les cas Karim et Adrien, l’absence de Katoto au Mondial des filles ne fait pas la blague.
Au service du diocèse FFF et de l’archevêché TF1, Coco Diacre est missionnée par Monseigneur Le Graët pour atteindre non pas le Graal mais la finale, là où les garçons avaient le dernier carré comme objectif fixé.
Drôle de messe (sage ?) pour Noël, rendez-vous à la Pentecôte pour assister à la résurrection du Seigneur ballon rond. "Elle l'a, elle l'a ..."

Lire la suite

Vanne de sports (50) : Un gentil gars, na !

30 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Le stade Jean-Tigana à Cassis (capture écran 2016)

Il est de ces sportifs qu’on aurait aimé croiser un jour car, malgré un tempérament qui l’a obligatoirement façonné « champion », un homme probablement bon voire généreux, un type visiblement sympa…
Prenons trois exemples :
1) Le pas bavard B.PAVARD, on sent bien dans son regard que le garçon est gracieux, un « brave » comme on disait, bien que ce fantassin (origine de son patronyme) ne laisse jamais sa part aux chiens sur un terrain de foot.
2) Encore moins disert l’attentionné pilier W.SERVAT, rugbyman dévoué, tant dans son club qu’avec l’EdF (dont il va devenir entraîneur-adjoint), le toulousain a depuis toujours été « préservé du Mal » (servare en latin) et au service des autres.
3) Le surnom « L’homme doux » pourrait désigner le nageur Y.AGNEL, tant l’anagramme de « angel » transpire également charme, complaisance, amabilité, politesse etc. une véritable gueule d’ange sur un non moins corps de rêve, car tout comme moi, c’est un vrai gentil gars, na !

Lire la suite

Louve, y es-tu ?

29 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Les Louves du VCMB (24/03/2019 - capture FB)

Les Louves du VCMB (24/03/2019 - capture FB)

Depuis Ouvéa à l’Ouvèze, d’Ouveillan à Ouve-Wirquin
La comptine de fées à la mode n’est plus « le petit quinquin »
Mais l’exploit des Marcquoises chez les postières du Rhin
Contre des Louves affamées, le leader s’est cassé les reins !

Jamais de club promu, en play-offs ne se retrouve
Encore moins en demi-finale, la porte ne s’entrouvre
Superbe coup de tonnerre, seul le mytho approuve
Dans la légende, il a fallu que le VCMB se mouve

La mulhousienne Magali MAGAIL méritait mieux comme fin
Les actrices du Nord, comme Kim NOVAK, au talent brésilien
Elégamment élancées sous la coupe de Thibaut GOSSELIN
Des louves comme « ALÉ » nous plaisent, elles ont du chien.

Un coach et des joueuses au p’tit bonheur qui couve
Fini le passé douloureux, des fosses et des douves
Toute une équipe soudée que plus rien n’éprouve
Mon regret, ne plus être au ras du parquet pour l’interviouve.

Lire la suite

Vanne de sports (49) : Rennes de France : un occis mort ?

28 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Assassiné régulièrement depuis 1972, bien que jamais décapité, « Rennes de France » est pour moi le plus bel oxymore qui soit... tandis qu’un occis mort est un pléonasme ! Selon Wikipédia, « même avant l'instauration de la loi salique, la France n'a jamais connu de souveraine de plein droit (reine régnante) ». Malgré l'une des plus grosses fortunes de France à sa tête, le Stade Rennais FC n'était toujours pas Sacré Roi (ou Reine) de France Car... autrefois il était freiné à chaque bataille, hier soir effréné, tout Rennes (comme des Ducs) a renversé le pouvoir d'un état. Paris d'hommes contre paroxysme, la basilique de Saint-Denis est devenue un sanctuaire.

 

Lire la suite

Stééé-pha-nie Fra-ppart

25 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Stééé-pha-nie Fra-ppart (x2)
Je ne crois pas que vous connaissiez
Sauf René-Gaillard, voire Félix-Bollaert
On l’a déjà vue là Frappart

Stééé-pha-nie Fra-ppart (x2)
Domino’s pizzas elle y est passée
Des stades du Moustoir, à celui du Havre
Un peu plus la Stéph à part

Stééé-pha-nie Fra-ppart (x2)
Attention les gars que vous succombiez
Dimanche les Picards, tous les autres plus tard
Au petit cul de Stéphanie, "bâtards"

Stééé-pha-nie Fra-ppart (x2)
Je ne pense pas que vous la chassiez
Un œil de busard, vitesse du guépard
Ô le grand bain de Stéf Frappart

Stéééé-pha-nie Fra-ppart

Lire la suite

Le péril jaune... et bleu ?

23 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Un énorme coup de gueule contre ceux qui ne veulent visiblement pas d’un club de rugby phare au nord de la capitale. Malgré une saison sportive exceptionnellement hors-norme (comme pour les ariégeois footballeurs de Luzenac ...), proche des 100 points, l’Olympique Marcquois Rugby s’est vu refuser l’accessit pour une « vague » histoire de (petits) sous, au grand dam des supporters « Jaune et Bleu ».

Tant qu’à ne pas faire dans la dentelle, ils ont même écopé d’une amende de 5000€, puis ont été contraints à renoncer sous peine d’une rétrogradation…
Bref, je veux bien qu’on se réjouisse d’une finale jaune franchouillarde, en « petite » coupe d’Europe, il va quand même falloir revenir à un peu de réalisme, et dire aux dirigeants du rugby français de freiner sur le… jaune car quand on voit tous les bleus qu’on se prend ensuite contre les autres, il serait bon, non pas de sanctionner à tout-va les « petits », mais bien de bouger les plus gros qui se gavent sans cesse.

 

Lire la suite

Vanne de sports (47) : Trop fait pour un trophée

22 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Vanne de sports (47) : Trop fait pour un trophéeVanne de sports (47) : Trop fait pour un trophée

A l'heure du bilan de chaque fin de saison, le même rituel de distribuer des titres avec beaucoup de pratiquants et bien peu d’élus. Mais qu’est-ce qui fait courir tous ces (parfois) millionnaires en short derrière une baballe, sinon obtenir un palmarès en soulevant un trophée ? Les « anti » auront toujours les arguments pour signifier aux amoureux de sport qu’il s’agit d’une coupe limite plastoc, d’un trophée en verre relativement moche ou d’une espèce de bout de bois, sans aucune valeur !
J’ai connu le bonheur, véritable, de toucher au fameux Bouclier de Brennus (énième victoire toulousaine en 2001), à la Coupe d’Europe « aux grandes oreilles » remportée par l’OM en 93 et même à la Coupe du Monde de football (une imitation aussi belle qu’une réplique, lol !) avec, à chaque fois, ce regard d’enfant pour l’objet de tant de convoitises. Tous les (ex-)sportifs vous le diront, on n’en a rarement trop fait durant une saison, une carrière, une vie … pour un trophée !

 

Lire la suite

Vanne de sports (46) : La VAR ou pas VAR

20 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

« Selon que vous serez puissant ou misérable… », vous connaissez la suite ! Pas une semaine sans que la VAR ne s’illustre, jamais en bien et pas partout, donnant l’impression qu’elle profite (trop souvent) aux plus fortunés. Ah, ma cassette !!! Comment un chti Jeumontois peut-il devenir à ce point chéri de milliardaires allemands sans briller à son véritable poste ? Comment peux-tu comparer sa frappe de bâtard, comme digne héritier de P-A-P1 ? Comment peut-il se séparer de Legrain sans ivresse, sinon une histoire de blé ? L’avare, là Pavard, sempiternel dilemme…

Lire la suite

Vanne de sports (45) : Nanard narre, Fabien bien

19 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports, #actu

Le nouveau Pdt de la FFR au Stade Vélodrome (juin 2017)

Oyez oyez, neuneus, la vanne à Nanard :
Rénovez le Novès
Éburnez le Brunel
Et Galthié, l’égal t’y es ?
Pas étranger ce Fabien, le gars bien !
Fabienne Égal tournait avec grâce le manège
En bonne speakerine, elle répétait son truc parfois
Alors que FG commentateur, c’est minimum 2 fois
Tu parles d’un dating, il a choisi son fils prodige
Vous ne voyez pas, manants, qu’on lui ouvre la porte
Pour écrire une belle histoire, un très joli nanar
Virez-moi tous ces vilains petits (ou gros) c*nards
Des Rouges & Noirs aux Bleus, le flambeau
m’insupporte…

Lire la suite

Balance ton port

18 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

La juvénile AJAX a successivement nettoyé la Casa Blanca
Puis lessivé la ménagère super quinqua, la vieille Bianconera
Lavant plus blanc que blanc, supplément d’âme et dôme astiquera.

Pas capitale non plus, son homologue portuaire de Catalunya
De plain-pied dans le pré carré, frontière espagnole des Pays-Bas
Rempart presque infranchissable se nomme souvent le BARÇA.

Les Anglais depuis toujours, avant même la Queen Victoria
Du « ruisseau boueux » au port de Londres, le drapeau flottera

Sur LIVERPOOL et même TOTTENHAM, jamais on ne les aura.

Liverpuldien vs Azulgrana, Lilywhite imprononçables Amsteldamois
Balance ton port table sur le roi, difficile de désigner d’un seul doigt
La « Champions » est à la crue ce que le plus port fait à la loi :
IR-RAI-SON-NA-BLE !

 

Lire la suite

Vanne de sports (44) : Là, Victoire est en œufs !

17 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports

Ballon rond, sexe bâton ou garçon au fond, ballon pointu, sexe fendu ou meuf attendue, tant de croyances populaires, très souvent contradictoires, que des dictons… à la con ! Pour tous les Kylian ou France qui vont sortir de leur cocon cette semaine puisque conçus autour du 15 juillet 2018, à chaud et à jeun, je préconise de prendre votre pied « footballistique» ou « rugbystique» dès que la moindre occase se présente(ra), car le trivial « Qui ne saute pas n’est pas français, ouais » n’est pas chant, et si laid, fréquemment descendu ; né par chance Elie sait (ou même Elly) que le bus n’attend pas, la patrie sportive peut mettre un bail à accoucher, longtemps espérer, parfois bander, à l’image des poloïstes marseillais rentrés dimanche en Champions d’Europe : « Là, Victoire est en œufs ! »

Lire la suite

Paris flambe-t-il ?

16 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Paris flambe-t-il ?

Depuis que le Qatar a mis le feu dans le championnat, notre-drame* de Paris n’en finit pas de flamber. A jamais les… pompiers pourraient louanger ceux qui prient devant l’édifice, l’Emir racle les fonds, non pas baptismaux mais de tiroir, afin de pointer la flèche parisienne vers l’inaccessible : Qat’et graal en feu !

Saignons après cédons, « Qatar et catho, qatar et catho, ohé ohé », les incendiaires sont désignés en cantiques, mais inutile d’envoyer les Qatadairs sur la capitale tant l’anagramme de « prise de remontada** » semble détruite. Pleurons un demi-siècle d’histoires et d’espoir…

Qat’ et chaises musicales n’y changeront rien, malgré le milliard investi les âmes et les corps partent en fumée d’une simple étincelle, le PSG toujours coincé entre p(s)aume et psychose, revient inévitablement s’écraser sur le parvis, évidemment sans dissocier flambeurs et Paris.

* Notre-Dame = remontade (public français)

** Notre-Dame-de-Paris = prise de remontada (à l'international)

Capture ecran

 

Lire la suite

Vanne de sports (43) : Avoir le dos fin

15 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports

Cris de singe, chants homophobes, bagarres deviennent monnaie courante dans les tribunes (et couloirs) du stade, tant l’argent roi pourrit le système « sportif ». Les chaînes payantes proposent des affiches alléchantes, les clubs sont rachetés par des états princiers mais les paris, parfois fous, sont rarement lucratifs. En revenant de l’île hier, je pensais aux dauphins face aux dealers-leaders, vendeurs de rêve, « avoir le dos fin, dis-leur » c’est un savant mixte de dos large pour encaisser et de nez fin pour apprécier. Rarement un match à 10 essais, et seulement une pénalité d’écart entre l’ASM et ST, ne m’aura procuré autant de plaisir(s) jusqu’au sifflet final. Exceptionnel également, les Titis n’ont pas survolé les ébats mais ont été dévoré par des Dogues morts-de-faim. Même le Tiger est ressorti du bois, à l’expérience, comme l’affamé Belge a tenu haut les pavés, les dauphins font aussi le dos rond. D’infos et dealers (contrepèterie !) si loin, un supporter certainement irrité par les grincements stridents des cigales et perçants des gabians, mais polyglotte, de passage sur l’île a résumé le sentiment général ainsi : « FUCK PARI(S) »

 

Lire la suite

Pas chicon !

11 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #breves, #sports

Ce n’est pas parce que « T.T. » (prononcez TiTi à l’anglaise) passe ses nerfs sur Paga plutôt que sur des gros minets de C1, qu’il faut en oublier le sacre de Paris, son stade, ses supporters, son marathon dimanche… « La fête du slip » ayant déjà été utilisée ici-même, que dire de l’affaire Calvin Clem’ sinon qu’elle va certainement se retrouver sans dossard, en petit shorty, quasiment à poil ? Merci qui ? Dimanche vous serez les premiers à dire « Alors, on n’entend pas Patrick ? », pas forcément vêtus d'un simple slip moule-b…, inutile de Montel le son, l’âne a déjà mangé… pis, remplacé par le chevalin nordiste. Tiens, dimanche, de Paris à Roubaix ou Lille, on verra également si Arnaud Démare bien avant les pavés pour maîtriser l’affaire en or : endive envie de gloire, pas chicon !

Qui symbolise le mieux "affaire, en Nord, dopage, pavé dans la mare"? Marcq-en-Baroeul dans les années bicyclistes

 

Lire la suite

WTF : rien à foot

10 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports, #actu

WTF : rien à foot

Nos amis anglais surfent sur la Champions’, mais dans le duel fratricide d’hier, c’est le fils émigré Son, dispensé de service au petit déjeuner (riz-Corée), qui a délivré les siens après que le frenchie eut arrêté une petite frappe (ex-gendre de Maradona) sur péno et que Kane soit sorti sur une seule… canne !

Festival toujours, on apprenait mardi que comme le gardien français précédemment, le londonien Drinkwater, buvez-éliminé avec Chelsea, se faisait arrêter en… état d’ivresse !

Lose encore, je ne reviens pas sur l’énorme cagade du parisien « Soupe au moquing » qui fait marrer les internautes du monde entier, pour vous parler d’un nouvel « exploit » français à Sunderland (littéralement, le pays scindé en deux). La tenniswoman Jessika P. (oui, oui avec un K) a perdu son match face à une anglaise après avoir eu une balle de double bicyclette (6.0, 6.0) ; je veux bien que l’équipe locale s’appelle les « black cats », mais là c’est quand même « incrédible » voire « chocking », come on guys, un « suppo-et-auling » !

Lire la suite

Vanne de sports (42) : Vas-y Vahid !

6 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports, #actu, #breves

Trahi sans amis, coach Vahid vagit sans avis hideux. Sache l’ami V.H., s'ils valident l’envahissant Yazid, l'Haïti sans vie ou VIH à la vie débridée, j’imagine évident de Tahiti à Nagasaki t’as déjà paumé, sans rire, je t'envie en vaginée vahiné, ils envisagent l’harakiri en vain, vas-y décoche Vahid !

Lire la suite

Vanne de sports (41) : Alors là, Bravissimo !

4 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #breves, #sports

Daniel BRAVO (Anderlecht-PSG 1992)

En pleine polémique sur de nouveaux cris racistes en Italie, le consultant et ex-international Daniel BRAVO, toulousain aux origines catalanes, a fait le lapsus de trop : « Sixième but et cinq passes décisives, c’est quand même pas mal pour un Noir… un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois ». Ben là, c’est encore plus fort que lorsqu’il avouait avoir participé au match truqué Parma-Juve (en Italie donc…), je dis « Braviiiiissssiiimooooooo, Danièleee ! », malgré les excuses de la chaîne et le pardon du joueur dans la foulée...

Lire la suite

Vanne de sports (40) : Arrête ton char, Leclerc !

3 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Le monde sportif regorge d’exemple d'aptonymes qui ont (ou pas) la tête de l'emploi tels le noir BLANCO, le véloce STOP-YRA, la tornade Harry KANE, la coach de volley Magali MAGAIL (jolie anagramme) ou encore les frères DEAUX prénommés Lucas et Mika, par de sacrés plaisantins!
Les parents LECLERC ont quant à eux délibérément engendré un petit Charles, qui deviendra bien évidemment pilote monégasque par la force des choses…

Lire la suite

Vanne de sports (39) : Avec l’écart, touche les demies

1 Avril 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #actu, #sports

Une heure en moins de sommeil et voilà des organismes pas du tout chamboulés…

  1. Sans gladiateurs, Lyon est pourtant sorti de là, Rennes, en grand vainqueur. A suivre, mardi, si Génésiaulas sera toujours le duodesnoms ou croqué par la bête?
  2. Le vent d’Angers vint en résistance d’ohm, l’oméga et l’alpha prouve que l’homme béta de l’OM résulte en danger.
  3. En Normandie aussi, Rolland a trouvé le numéro 2 légèrement court, bis, bisbille quand Caen tente de récupérer les cancans.
  4. Finale Guingamp/Strasbourg… non, non, rien, juste une blague avec 25-1=24h d’avance !
  5. To lose, Tolosa, Toulouse marche sur le Top14 comme sur la coupe Heineken. Avec l’écart, touche, les demies sont bien au frais tandis que Paris est aux… fraises (bon, ça n’est pas nouveau ça, hein ?)
Lire la suite

Vanne de sports (38) : Traumas & Luis

23 Mars 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Vanne de sports (38) : Traumas & LuisVanne de sports (38) : Traumas & Luis

A presque 60 piges, Luis Miguel de Saint-Priest (69) va reprendre du galon au sein du PSG, « l’homme aux 1000 vies » pour parodier le groupe lyonnais des années 90, l’affaire Luis-Triaud…
Là faire Luis trio, c’est demander une 3e fois au seul entraineur parisien ayant brillé en Coupe d’Europe (1996) de tenter d’effacer les récentes catas : rien ! Rien à faire loose is trio, Luis aura beau attaquer, contre-attaquer, jubiler etc. le quart est magique (oui oui c'est bien "Gigi" sur la 1ere photo) pour « cheikh planet » et sa bande. Un road-movie qui dure saison après saison, à l’issue évidente comme LF-PSG, parodie à venir de Traumas & Luis.

Lire la suite

Vanne de sports (37) : L'oeil de Merle en frise

22 Mars 2019 , Rédigé par NAGUIGNOL Publié dans #sports

Vanne de sports (37) : L'oeil de Merle en frise

A force de chanter les pieds dans la mer.. et se faire traiter de poule mouillée, le coq français n’en finit plus de se déplumer. Cet oiseau de malheur ressemblera bientôt à l’aigle américain ou au tero uruguayen, très loin du véloce kiwi qui pourtant parfois nous craignait. Mignon comme un CHAT (Camille) et frêle comme un SERIN (Baptiste), nos « gros minets et titis », au destin laminé, n’impressionnent plus personne sur terre et dans les airs. A l’époque de ROSSIGNOL puis de MERLE (surnommé « Merluche », rapport aux paluches et non à la perruche), on savait chanter au moindre nom d’oiseaux persiflé. Aucun homme-tronc sur le pré, sans bras ni jambes, pas de demi-dieu non plus... Du répondant sur le terrain, il en fallait au « Massif Central » pour envoyer sa carcasse et déployer ses ailes face aux Blacks, « l’homme et demi » du haut de ses 2 mètres en a foulé quelques-uns aux pieds (pointure 51). Avec un prénom symbole de victoire ou de paix, Olivier MERLE – aujourd’hui reconverti en vendeur de couteaux (sic) – représentait force et respect qui manquent cruellement 20 ans plus tard ; le clermontois avait simplement souri quand mon intrépide (inconscient ?) camarade aurillacois l’avait, surtout par manque patent de culture rugbystique, désigné d’un simple et affectueux « merci demi-homme » sur la plaine d’entraînement, veille de match international (avril 1996), d’où l’expression « l’œil de merlan frit »…

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 > >>