Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toujours pas de pinacle pour PINOT, même pas s’envoyer une pinte avec une pinup, son dos le pince cette fois on dirait une grosse pin(n)e à la dérive… Pinard pour les parents (pineau par exemple), piñata pour les mômes sous la pinède, il faut se pincer pour le croire mais avant de se pintocher comme des pintades, ça sera encore « peanuts » ! Sortez les pinces pour le relancer, pintez-vous plutôt cinq fois qu’une (au pinot, autre exemple) en espérant la coupe pinéale, aussi improbable que de voir une pinasse traverser une forêt de pinacées (type pinastre), un Pinscher, un pingouin ou un pinson parler pinyin. On ne va pas pinailler, mais les Québécois disent… pinottes !

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :