Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après avoir perdu les droits du foot, suivi de peu par la décapitation des Guignols, voilà qu’anal + virait sans état d’âme Sébastien THOEN, présentateur en titre du Journal du Hard, énième tâche sur un programme de redressement de la quatrième chaîne. Oh hisse, enc... !
Non pas que le trublion ait glissé, chef, non pas que le soldat riant aurait failli à son devoir de sauver la libido de couples en berne, non pas que la culture cul ne collât plus à l’image historique de la rencontre entre un club C+ et une date, à savoir le premier samedi du mois, minuit, depuis près de 30 ans. Pour l’avoir (plus ou moins) apprécié toutes ces dernières années dans tout plein de sketchs ou domaines autres (notamment celui de présentateur-barman du Canal Tour, à Toulon puis à Marseille), nous savons combien son humour parfois grinçant mais souvent plein de délicatesse, son chauvinisme Olympien (ici avec l'écharpe) ou sa tendance à la déconne sur tout, et partout, pouvaient heurter bien plus que cette parodie « l’heure des pronos », plutôt pas mal fichue d’ailleurs.
« L’esprit Canal » de ma jeunesse, en clair comme en codé,
ne heurtera plus les ados qui en reluquent nettement bien plus, et souvent plus grave ou salace, sur leur smartphone qu’une satire d’un « vieux présentateur » qui a visiblement le bras long. Aucune logorrhée ne justifiera une telle décision de la part du groupe « loborrhée », néologisme qui me vient à l'esprit comme une fuite de cerveau. Fuck !

 

Tag(s) : #actu, #breves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :