Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parfait timing d’un boss du foot, Mino RAIOLA, disparu à 54 ans un soir tout transpirant pour Carlo ou Karim à Madrid, à l'occasion du 35e Liga. GARDIOLA, MOURINHO, SAMPAOLI, BOSZ ou moult coachs champions d’avant l’Olympico, là aussi un duo tout bouillonnant coachant OM/OL applaudira la diva à coup sûr, « ciao, adios, tschüss, sayonara… » mais surtout dira bravo à la star FIFA pro-Milan. Avant la disparition du faux pizzaiolo, il s’occupait avant tout d’HAALAND, Zlatan IBRAHIMOVIC, POGBA, LUKAKU, DONNARUMMA, ... stars du ballon rond, ritals au sang chaud Mario B. ou Marco V. du PSG. Du Milano à l’Ajax, via City, Monaco ou Turin, du cash sans commissions, dollars par millions (milliard?), on pourrait bondir à jamais, sans crachat ni rachat, scandant son nom : Mino a tout pris ! Mino, un doux mignon minou qui a mordu son rat, Mathoux sans chagrin, affabulant sur son cas. Million dollar, baby, Clint, Francis FORD COPPOLA ou tout Hollywood sur un coup d'or : "La fin du Parrain" sans Marlon BRANDO ni Al PACINO mais "Mino as mafioso" pour un savant pitch : A trop vouloir du pouvoir, on disparaîtra sans jamais savoir si Kylian ira à Madrid, au Barça ou à Paris... à tout prix !

Tag(s) : #actu, #breves, #sports
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :