Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact : anne.bourdin@orange.fr

Annelies Frank, Anne solo et Anne d’Houilles, de Bretagne ou D’Autriche, les exemples sont nombreux d’ânes battus, bâtis ou bâtés, bah, tôt comme moi. Prenez la force au bar qu’Anne, au mâle y pense, la reporter de guerre Nivat plus à cause du bourdon, du gourdin, enfin de son mari plutôt connu : « j’éjac’ bourre dès la matinale ».
Prénom de reine aujourd'hui maudit donné à seulement 50 filles en France en 2020, l’Anne seins clairs se voyait à son époque new-yorkaise Fist Laidie, 7/7, flash black set sur cette technicienne de surface propre sur elle après qu’elle ait vu le loup à Wall Street. Se fie-t-elle ? FMI, elle s'méfie...
Un tel pouvoir de séduction qu’Anne a cabane à Ibiza, avec « jeans, missel, blanco, équerre », éducation père jésuite ou mère juive, âne douille, ne vois-tu rien venir ma sœur Anne ?
Recuerdo España’82, l’âne Hidalgo s’est montré beaucoup trop gentil avec les émissaires de l’émir, les officiels et les Allemands, les sales mentalités quand on bat l’fiston, Battiston édenté, dépité, alité, quarante ans après c’est peine perdue pour toujours face aux ânes, gaillards, sus au vert comme Brochet, Sylvestre, Paris, yo !

Tourne la roue, ma Anne off, roses fanées, robe rouge, pas d’éléphAnne, pattes d’Eph êtes au PSsst.

Tag(s) : #breves, #politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :